La conception est un processus extrêmement complexe dans lequel chaque mécanisme de l'ovulation, en passant par la fécondation, la division et l'implantation de l'embryon, doit se dérouler parfaitement. Si l'un d'entre eux échoue, la grossesse échouera très probablement.

On pense que dans une grossesse sur cinq, il y a une certaine anomalie au cours de ce processus complexe, se terminant par un fausse couche ou fausse couche. Il y a quelques symptômes généralement liés à l'interruption de grossesse, signes pouvant indiquer une menace d'avortement.


Perte de sang

Habituellement, les principaux symptômes d'une fausse couche sont perte de sang ou saignement vaginal. Cependant, il faut garder à l'esprit que de nombreuses femmes souffrent de pertes de sang et que ce n'est pas toujours dû à une menace d'avortement.

La perte de sang peut être due à l'apparition d'un hématome intra-utérin, l'une des causes les plus fréquentes de saignement au cours du premier trimestre, ou à un saignement d'implantation, une légère perte de couleur rose ou sombre qui se produit lorsque l'embryon s'implante dans l'utérus maternel.

Les saignements vaginaux peuvent également être un symptôme de grossesse extra-utérine, l'un des types de fausse couche. C'est une grossesse qui survient en dehors de l'utérus, qui bien sûr ne prospère pas. Des fuites vaginales brunes ou des saignements légers peuvent survenir plusieurs jours ou semaines avant la douleur, bien que ces fuites ne se produiront pas si le tube n'est pas rompu. La douleur est très intense, avec une extrême sensibilité, surtout d'un côté dans le bas de l'abdomen.

Une autre variante de l'avortement naturel ou spontané est la grossesse anembryonnaire ou la grossesse avec un œuf vide. C'est le produit d'un ovule fécondé qui s'implante dans l'utérus, le sac gestationnel se développe normalement, mais il n'y a pas d'embryon. Naturellement, la grossesse ne prospère pas et la perte de sang se produit également.

Des pertes brunâtres intermittentes ou des saignements vaginaux peuvent être un signe de grossesse molaire, une autre variante de fausse couche, le résultat d'une fécondation anormale de l'ovule qui produit une croissance déformée du placenta.

Il doit être considéré comme un signal d'alarme si les pertes ont les caractéristiques suivantes:

  • Si les saignements vaginaux sont plus abondants que les règles normales.

  • Si le saignement vaginal dépasse un tampon épais ou plus d'un tampon en une heure.

  • Si le saignement est accompagné de caillots.

En cas de perte de sang au cours du premier trimestre de la grossesse, il est nécessaire d'aller immédiatement chez le médecin pour évaluer la situation. Une métrorragie (saignement vaginal ne provenant pas du cycle menstruel) au cours du premier trimestre de la grossesse est une menace d'avortement jusqu'à preuve du contraire.

Douleur abdominale

menace d'avortement naturel

Le saignement n'est pas toujours accompagné de douleur. Habituellement, les saignements surviennent en premier, suivis de fortes douleurs abdominales. Cependant, il y a des moments où des coliques sans saignement peuvent survenir, comme dans le cas d'une grossesse extra-utérine.

Les douleurs abdominales peuvent se présenter sous forme de crampes constantes ou intermittentes, sous forme de crampes. Il y a généralement un Douleur à l'arrière du dos, semblable à la douleur causée par la menstruation mais plus forte.

Comment différencier les douleurs d'un début de grossesse d'un symptôme de fausse couche? Dans les premières semaines de gestation, il est normal de ressentir de légères crampes ou une certaine sensation d'oppression abdominale. Au lieu de cela, lorsqu'une fausse couche se produit les crampes sont plus intenses et constantes.

Échographie avec absence d'activité embryonnaire

L'échographie est l'un des outils de diagnostic utilisés en cas de menace d'avortement. En cas de perte de sang ou de douleur abdominale sévère, le médecin effectue une échographie pour contrôler l'activité embryonnaire, détecter le rythme cardiaque fœtal et vérifier que la taille du fœtus correspond à l'âge gestationnel.

Certains avortements sont détectés lors des contrôles prénataux de routine, aucun symptôme ne s'est encore développé. Lors de la réalisation de l'échographie, il est perçu que le développement du fœtus s'est arrêté et qu'il n'y a pas de rythme cardiaque. Dans le cas d'un avortement retardé ou manqué, la mort fœtale survient des semaines avant l'apparition de symptômes tels que saignements ou coliques.

Parallèlement à l'échographie, le médecin peut effectuer un examen vaginal pour déterminer si le col de l'utérus est dilaté, signe que la grossesse peut être interrompue.

Newsletter bébés et plus

Abonnez-vous pour recevoir tous les jours nos conseils sur la grossesse, la maternité, les bébés, l'allaitement et la famille.

Disparition des symptômes de grossesse

L'un des signes pouvant indiquer l'interruption de grossesse est le non-persistance des symptômes de grossesse.

En cas de avortement menacé, un test sanguin est effectué pour déterminer les niveaux de bêta-HCG quantitatifs.

En diminuant le taux de gonadotrophine chorionique humaine dans le sang, les symptômes qu'elle produit tels que nausées, sensibilité mammaire, fatigue excessive, entre autres, ont tendance à disparaître. Même si le test de grossesse est répété, il peut être négatif.

le diminution de la taille de l'intestin, lorsque le développement de l'utérus s'arrête, cela peut aussi être le symptôme d'un éventuel avortement spontané.

En cas de souffrance de l'un de ces symptômes, ainsi que d'une forte fièvre (plus de 38 °), d'une tachycardie ou d'une perte de conscience, il est nécessaire consultez immédiatement un médecin. Il évaluera l'état de la grossesse et déterminera les étapes à suivre dans chaque cas.

Voici les signaux d'alarme ce qui pourrait indiquer que l'interruption de grossesse a eu lieu ou est en cours. L'avortement naturel ou spontané est plus fréquent qu'on ne le pense, mais il n'en est pas moins douloureux pour le couple.

Photo | Анастасия Гепп de Pixabay
Dans les bébés et plus | Avortements naturels: peuvent-ils être évités? Les sept mythes les plus courants sur les fausses couches qui ne sont pas vrais, les avortements récurrents: ce qu'ils sont et pourquoi ils surviennent, causes et traitements

Articles similaires :

comment cette maladie affecte la grossesse
Plan de naissance: comment le réaliser
Neuf idées de séance photo de grossesse à la maison faciles et jolies
Exercices pour jouer avec le fitball pendant la grossesse - You are Mom
quels avantages il a et comment le faire
Avantages de pratiquer la natation pendant la grossesse - You are Mom
Est-il conseillé de faire du tai-chi pendant la grossesse? - Tu es maman
Combien de types de boutons de manchette existe-t-il?
tout ce que tu as besoin de savoir
Bébé en bonne santé né avec des anticorps anti-coronavirus après une mère infectée par Covid-19 pend...
ce que vous devez savoir sur cette complication de grossesse
Les annonces ou les fêtes de bébé sur le sexe deviennent incontrôlables
qu'est-ce que c'est, les symptômes et comment éviter la contagion
6 choses à savoir pour préparer une baby shower
comment calculer les semaines de gestation et la date d'accouchement
L'exposition à la contamination pendant la grossesse est associée à un retard de croissance de l...
6 exercices de base du plancher pelvien pour les femmes enceintes - You are Mom
vous ne divulguerez pas le sexe de votre bébé avant d'avoir «18 ans et dites-le nous».
Est-il normal d'avoir de légères pertes?
5 applications essentielles pour les mamans - Tu es maman
tout ce qui se passe de la conception à la naissance
5 livres sur la maternité - Tu es maman
un livre impressionnant avec des découpes et des illustrations pour expliquer aux enfants l'orig...
175 prénoms pour garçons et filles selon le mois de naissance
El Parto es Nuestro engagera des poursuites judiciaires contre les hôpitaux qui séparent les mères d...
error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec d'autres mamans ! 😊