Le nombre de grossesses multiples en Espagne a doublé au cours des deux dernières décennies, en grande partie en raison de l'augmentation de l'âge gestationnel des mères associée à une plus grande utilisation des traitements de procréation assistée. Et est-ce qu'à l'heure actuelle, la plupart des cliniques de fertilité continuent de transférer plus d'un embryon à la fois pour obtenir une grossesse, augmentant de 13 fois la probabilité de concevoir une grossesse multiple.

Mais l'Institut Valencien de l'Infertilité (IVI) vient de publier une étude dans laquelle il s'engage à limiter le transfert à un seul embryon, dans le but non seulement de minimiser les risques liés aux grossesses multiples, mais aussi d'économiser au système de santé un coût estimé à plus de 45 millions d'euros en moyenne par an.


Pourquoi les grossesses multiples ont augmenté en Espagne

Au cours des deux dernières décennies, l'âge des nouvelles mères a augmenté de plus de deux ansL'Espagne est le pays avec le pourcentage le plus élevé de femmes qui ont des enfants âgés de 35 ans ou plus. Cela implique que dans de nombreuses occasions, l'aide de la médecine reproductive est nécessaire pour obtenir une grossesse. Pas en vain, selon l’étude IVI, "Le coût public des grossesses multiples en Espagne", 8% des grossesses qui ont lieu dans notre pays Ils sont atteints grâce à des techniques de procréation assistée.

Cette pratique augmente les risques de grossesse multiple, car de nombreuses cliniques en Espagne transfèrent plus d'un embryon à la fois (50% des cycles du secteur privé et 70% des cycles du secteur public) pour réaliser la gestation.

Ainsi, et selon les dernières données enregistrées, en 2015, l'Espagne était le deuxième pays d'Europe avec le plus de naissances multiples pour 1 000 grossesses (plus de 20), seulement après Chypre.

Plus de risques pour la santé et un coût de santé plus élevé

grossesse

Le rapport IVI fait référence à l'augmentation risques pour la santé des grossesses multiples en ce qui concerne les célibataires. Ces risques surviendraient à la fois dans le cas de la mère – taux plus élevés d'avortement, de pré-éclampsie, d'accouchement prématuré, de césarienne … et, en général, plus de complications pendant la grossesse, l'accouchement et le post-partum-, ainsi que du bébé – taux plus élevé de prématurité, faible poids à la naissance et autres problèmes de santé.

Des problèmes de santé chez le bébé associés à une grossesse multiple auraient des répercussions sur le système national de santé, car selon l'étude, les familles consacreraient jusqu'à 600 heures supplémentaires (équivalent à plus de 75 jours ouvrables) à votre charge. En outre, les soins de santé dans ces cas auraient un coût public supplémentaire de 6 300 euros.

D'autre part, le suivi de la femme enceinte multiple nécessite des soins de santé plus importants, car non seulement elle a besoin de plus de rendez-vous de suivi et de contrôle de la grossesse, mais en augmentant le risque de césarienne et de complications après l'accouchement, les dépenses aussi augmenter, multipliant par 2,5 le coût public par livraison concernant les grossesses sans complications.

Capturer

Comparaison des coûts publics associés aux soins de santé pour une grossesse
simple contre multiple. Via IVI

En résumé, le rapport indique que l'estimation des dépenses publiques en soins de santé pour les grossesses multiples de la gestation à trois ans du nouveau-né est trois fois plus élevée qu'une seule (9300 euros de plus)

À la fin des années 90, les cliniques de fertilité ont transféré trois embryons ou même plus en un seul cycle. Mais peu à peu, la tendance a changé et, au cours des deux dernières décennies, le transfert de deux embryons en même temps a été la pratique dominante, bien que de plus en plus de cliniques choisissent de transférer un seul embryon.

De IVI, ils défendent fermement cette pratique et exhortent à effectuer des transferts ponctuels pour réduire la prévalence des grossesses multiples. Cet appel a également été lancé en 2018 par le UK College of Obstetricians and Gynecologists, après avoir réalisé une analyse de l'impact des grossesses multiples sur les mères, les familles, le système national de santé du pays et la société en général.

Le transfert d'un seul embryon ne réduit pas les chances de grossesse

Bien qu'en général, les couples qui suivent un traitement de procréation assistée ont tendance à croire qu'ils auront une plus grande chance de grossesse si plus d'un embryon est transféré en même temps, IVI souligne que les études publiées à cet égard ne montrent aucune différence significative dans le taux de grossesse cumulé avec un seul embryon, par rapport à celui obtenu dans le transfert de deux, à la fois dans des cycles avec des gamètes propres et donnés.

Via | IVI

Chez les bébés et plus | Du premier bébé éprouvette à la modification génétique: 40 ans d'avancées et de controverses en médecine de la reproduction, accouchement jumelé: ce que vous devez savoir sur les naissances multiples

Articles similaires :

Elle pensait avoir pris du poids après l'accouchement, mais lorsqu'elle est allée chez le mé...
Les meilleurs traitements de bien-être pour les femmes enceintes, totalement sans danger pour le béb...
L'étude a révélé des lésions dans le placenta des femmes enceintes dont le test de dépistage du...
La prise de certains antibiotiques au cours du premier trimestre de la grossesse augmenterait le ris...
À quel âge devez-vous être mère pour la première fois si vous voulez avoir un, deux ou trois enfants...
Comment se protéger des moustiques pendant la grossesse: quels répulsifs utiliser?
Est-il conseillé de faire du tai-chi pendant la grossesse? - Tu es maman
17 délicieux cocktails sans alcool à griller à Noël si vous êtes enceinte
Une jolie séance photo de famille pour leur bébé arc-en-ciel
Plus que jamais, les femmes enceintes ont besoin de se sentir soutenues, pour leur bien-être et celu...
Les bébés nés d'une grossesse à haut risque ont un développement cognitif et moteur accru
un trouble gênant qui affecte négativement le repos de la mère
C'est ainsi que la santé de notre cerveau est décidée avant et après la naissance
Neuf choses à faire en couple avant l'arrivée du bébé
Avoir le deuxième enfant à jeun ou attendre que le premier grandisse un peu plus?
Les meilleures applications pour les femmes enceintes - Tu es maman
tout ce qui se passe de la conception à la naissance
62 pour cent des femmes enceintes atteintes de Covid-19 sévère développent un syndrome similaire à l...
El Parto es Nuestro engagera des poursuites judiciaires contre les hôpitaux qui séparent les mères d...
les nouveaux vêtements Kim Kardashian qui créent la polémique, sont-ils recommandés?
Robes pour femmes enceintes
tout ce que tu as besoin de savoir
Les neuf meilleures applications pour modifier les photos de grossesse et de nouveau-né
comment atténuer cette gêne inconfortable et silencieuse
Puis-je me faire vacciner contre Covid si je veux tomber enceinte?
error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec d'autres mamans ! 😊