L'avortement spontané se produit lorsque la grossesse se termine avant la semaine 22, car l'embryon ou le fœtus meurt. En général, la perte survient généralement plus fréquemment au cours du premier trimestre de la grossesse et les causes sont très variées et peuvent être causées par des altérations chromosomiques, des infections causées par des virus ou des bactéries, le stress, l'usage de cigarettes ou l'usage de drogues.

Les symptômes qui apparaissent généralement sont de fortes douleurs abdominales et des saignements vaginaux abondants, avec la présence de gros caillots. Étant important en présence de ces symptômes, rendez-vous chez l'obstétricien pour une évaluation. Apprenez-en plus sur les autres symptômes et que faire si vous soupçonnez une fausse couche.

Les 10 principales causes de fausse couche et comment elles sont traitées

Principales causes de fausse couche

Voici les causes les plus courantes de fausse couche, une situation qui peut survenir chez toute femme enceinte au début de la grossesse:

1. Problèmes dans l'utérus

Les altérations de la composition anatomique de l'utérus de la femme sont responsables de 10% des avortements spontanés. Parmi ces troubles, le plus fréquent est une situation appelée insuffisance isthmocervicale. D'autres causes possibles liées à l'utérus sont lorsque la femme a: utérus bicorne, cloisonné, arqué, déformation de l'endomètre causée par la présence de polypes ou de fibromes qui rendent difficile l'embryon à s'implanter dans l'utérus.

Comment est-il traité: dans certains cas, il peut être nécessaire d'effectuer une intervention chirurgicale pour améliorer l'anatomie de l'utérus, permettant ainsi une grossesse saine et même la naissance du bébé.

2. Changements hormonaux

Le manque de progestérone est la cause la plus fréquente de fausse couche causée par des changements hormonaux. Cela peut se produire lorsqu'une femme utilise des médicaments hormonaux sans avis médical pendant la grossesse.

Comment est-il traité: Dans ce cas, il est recommandé de consulter le gynécologue pour indiquer l'utilisation de médicaments qui aident à réguler la quantité de progestérone dans la circulation sanguine, et il est important que le traitement soit effectué selon les conseils du médecin pour prévenir un avortement survenant lors de la future grossesse.

3. Maladies de la thyroïde

Les changements dans la thyroïde peuvent également provoquer une fausse couche, car les hormones produites par la thyroïde coordonnent divers processus métaboliques dans le corps. Par conséquent, lorsqu'il y a des changements dans la concentration d'hormones circulantes en raison de maladies telles que l'hypo ou l'hyperthyroïdie, il peut y avoir non seulement des difficultés à tomber enceinte, mais également un risque accru de fausse couche.

Comment est-il traité: Il est important que le changement dans la thyroïde soit identifié afin que l'endocrinologue puisse prescrire des médicaments qui aident à réguler les niveaux d'hormones thyroïdiennes circulantes, réduisant le risque de fausse couche et favorisant le développement normal de la grossesse.

4. Syndrome des ovaires polykystiques

Les femmes atteintes de ce syndrome ont de la difficulté à ovuler et peuvent ne pas ovuler tous les mois, et elles ont près de 50% de chances d'avoir une fausse couche, car la production d'hormones liées à la grossesse est altérée.

Comment est-il traité: Il est important que la femme suive le traitement indiqué par le médecin pour traiter le syndrome et éviter l'avortement. Certaines études rapportent que la prise de metformine pendant la grossesse peut être utile pour prévenir un nouvel avortement, mais toujours sous la direction de l'obstétricien qui accompagne la grossesse.

5. Troubles chromosomiques

Lorsque les chromosomes du père et de la mère ne sont pas correctement formés et donnent naissance à un embryon avec une certaine altération chromosomique, le corps de la femme peut rejeter cet embryon, entraînant une fausse couche. Dans ce cas, le père et la mère sont en bonne santé et aucune raison n'est trouvée pour la perte du bébé, mais cette cause représente 50% des fausses couches.

Comment est-il traité: Si la femme a plus de 2 fausses couches, le couple doit subir des tests pour identifier la cause de ces pertes répétitives et également subir un test génétique pour en savoir plus sur leur santé. Dans ce cas, le conseil génétique peut être très utile.

6. Infections causées par des virus ou des bactéries

Certaines maladies infectieuses comme la chlamydia, la syphilis, les mycoplasmes et la toxoplasmose peuvent augmenter le risque de fausse couche pendant la grossesse.

Comment est-il traité: Il est important que des tests soient effectués pour identifier le micro-organisme responsable de l'infection afin d'initier un traitement adéquat, qui implique généralement l'utilisation d'antibiotiques, pour lutter contre l'infection et prévenir l'avortement.

7. Alcool, cigarettes et excès de café

La consommation excessive de boissons alcoolisées pendant la grossesse et l'exposition à la fumée de cigarette et la consommation excessive d'aliments riches en caféine tels que le café, le thé noir et le coca cola sont également liées à l'augmentation des cas de fausse couche. La quantité idéale de caféine pouvant être consommée pendant la grossesse ne devrait pas dépasser 4 tasses de café expresso par jour.

Comment est-il traité: dans ces cas, pour éviter une fausse couche, il est important d'éviter de consommer de grandes quantités de café pendant la journée; en plus d'éviter de boire de l'alcool et de fumer.

8. Maladie auto-immune

Lorsque le père est atteint d'une maladie auto-immune, le risque d'avortement augmente, même si le couple est en bonne santé et que ses valeurs biologiques sont normales. Dans ce cas, le corps de la femme réagit à la présence de l'embryon comme un être étrange qui commence à attaquer, conduisant à l'avortement.

Comment est-il traité: Le traitement peut être effectué avec un type de vaccin préparé spécifiquement pour chaque femme, qui contient des parties du sang du couple. Elle reçoit ces vaccins 2 ou 3 fois et a d'autres tests pour savoir si son corps continue d'agir contre les cellules de l'homme, une fois que cela ne se produit plus, ils peuvent recommencer la grossesse.

9. Utilisation de médicaments

La prise de certains médicaments sans indication d'un médecin peut également provoquer un avortement, donc en cas de douleur ou d'inconfort, vous devez en informer l'obstétricien. De même, l'ingestion de certains types de thés peut également causer des problèmes.

Voyez quels thés la femme enceinte ne doit pas prendre.

Comment est-il traité: Le plus important est de ne pas prendre de médicaments sans l'avis d'un médecin, surtout si vous êtes enceinte, si vous le soupçonnez ou si vous essayez d'avoir un bébé. Renseignez-vous sur les médicaments qui peuvent provoquer l'avortement.

10. Faible poids ou obésité

Lorsque la femme est en insuffisance pondérale ou obèse, cela peut également augmenter le risque d'avortement, car le corps souffre de troubles hormonaux et métaboliques qui peuvent interférer avec le développement du bébé.

Comment est-il traité: Vous devez être accompagné d'un nutritionniste pour savoir comment manger correctement pour assurer un bon développement fœtal et éviter l'avortement. Sachez combien de kilos vous devez gagner pendant la grossesse.

Les 10 principales causes de fausse couche et comment elles sont traitées

Que faire en cas de suspicion d'avortement?

Si vous présentez des signes et des symptômes tels que des douleurs abdominales sévères et une perte de sang dans le vagin, en particulier après un contact intime, vous devriez consulter un médecin pour des tests tels que l'échographie pour vérifier que le bébé et le placenta vont bien.

Le médecin peut demander à la femme de rester au repos et d'éviter tout contact intime pendant au moins 15 jours, il peut également être nécessaire de prendre des analgésiques et des antispasmodiques pour détendre l'utérus et éviter les contractions qui conduisent à l'avortement.

Traitement pour l'avortement

Le traitement varie selon le type d'avortement que la femme a présenté et pourrait être:

Avortement complet

Il survient lorsque le fœtus meurt et est complètement retiré de l'utérus, dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'effectuer un traitement spécifique. Le médecin peut effectuer une échographie pour vérifier si l'utérus est propre et conseiller une consultation avec la psychologie pour traiter le problème sur le plan émotionnel. Lorsque la femme a déjà fait une fausse couche, des examens plus spécifiques peuvent être nécessaires pour essayer de trouver la cause et éviter que cela ne se reproduise.

Avortement incomplet

Cela se produit lorsque le fœtus meurt mais il n'est pas complètement retiré de l'utérus, il y a des restes fœtaux ou des placenta à l'intérieur de l'utérus, pour cela, le médecin peut indiquer l'utilisation de médicaments tels que le misoprostol pour une élimination complète et plus tard un curetage ou une aspiration manuelle ou avec un aspirateur, pour éliminer les restes de tissus et nettoyer l'utérus de la femme, prévenant ainsi les infections.

En cas de signes d'infection tels qu'une odeur nauséabonde, des pertes vaginales, des douleurs abdominales sévères, un rythme cardiaque rapide et de la fièvre, généralement causés par des avortements clandestins, le médecin peut prescrire des antibiotiques injectés et un grattage utérin. Dans les cas les plus graves, il peut être nécessaire de retirer l'utérus pour éviter la mort de la femme.

Quand tomber à nouveau enceinte

Après un avortement, il est recommandé de recevoir un soutien psychologique professionnel, ainsi que le soutien de la famille et des amis pour récupérer émotionnellement du traumatisme causé par la perte du bébé.

Si elle le souhaite, la femme pourra retomber enceinte après 3 mois d'avortement, car il faudra attendre que les règles se normalisent, avoir au moins 2 cycles menstruels ou après cette période où elle se sent à nouveau en sécurité pour tomber à nouveau enceinte.

Articles similaires :

Le ventre dur pendant la grossesse est un signe de contraction
Traitement de l'infection urinaire pendant la grossesse
Semaine 9 de grossesse: changements, symptômes et conseils
Détachement ovulaire: qu'est-ce que c'est, symptômes et traitement
Test de grossesse sanguine (Beta hCG): comment lire le résultat
Hémorroïdes pendant la grossesse: pourquoi elles surviennent et comment les traiter
Traitement des douleurs abdominales pendant la grossesse
Lorsque les envies surviennent pendant la grossesse
Semaine 10 de grossesse: changements, symptômes et conseils
Qu'est-ce qui peut causer des douleurs abdominales pendant la grossesse et que faire
Travail induit: qu'est-ce que c'est, quand est-il indiqué et comment est-il réalisé?
Semaine 7 de grossesse: changements, symptômes et conseils
Maux de tête pendant la grossesse: comment les soulager et quoi prendre
Quelles sont les causes des brûlures d'estomac pendant la grossesse et que faire
10 soins essentiels après une césarienne pour récupérer plus rapidement
Phases de travail
Comment savoir si je suis enceinte?
Plantes potentiellement abortives interdites pendant la grossesse
Semaine 4 de grossesse: changements, symptômes et conseils
Principales causes d'un test de grossesse faussement positif
L'allaitement maternel: ce que vous devez et ne devez pas manger (avec un exemple de menu)
Progestérone élevée ou faible: pourquoi elle peut survenir et valeurs normales
Thés que les femmes enceintes ne peuvent pas boire
Gingivite pendant la grossesse: qu'est-ce que c'est, symptômes et traitement
Plantes naturelles à éviter pendant la lactation
error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec d'autres mamans ! 😊