Les bébés peuvent avoir des troubles cutanés normaux, qui ne signifient pas toujours une maladie, mais peuvent être confondus avec une pathologie.

Troubles cutanés du nouveau-né.

Érythème toxique

Il s'agit d'une éruption cutanée très fréquente, qui survient entre 20 et 70% des nouveau-nés, étant rare chez les prématurés. La cause n'est pas connue, mais le pédiatre de la clinique allemande, Raúl Corrales, assure qu'il est favorisé par le pardessus. Ce symptôme débute entre le premier et le quatrième jour, présentant quatre types de lésions, en combinaison et en nombre variable: macules ou taches rouges, zébrures, papules et posthules. Ils passent seuls entre le septième et le dixième jour. Ne compromet pas les plantes ni les palmiers. Généralement, le diagnostic est simple, mais la présence de pustules les oblige à se différencier d'une infection plus compliquée.

La miliaire

Il s'agit d'une éruption vésiculaire due à l'obstruction des conduits par des bouchons. La rétention de sueur est fréquente, principalement chez les bébés prématurés. Elle se produit de deux manières: cristalline ou sudamine avec des vésicules claires d'un à deux millimètres sous forme de véritables gouttes de rosée superficielles, et miliaria rubra, souvent caractérisée par la présence de petites papules rougeâtres ou de petites papules vésiculaires.

Il est généralement situé dans les plis: le cou, les aisselles, le front, le haut du dos et la surface des bras. Pour le traiter, vous devez éviter la chaleur et l'humidité excessive. Portez des vêtements légers et des bains fréquents.

Le millium

Cela se produit en raison d'une rétention de matériel sébacé dans l'appareil pilo-sébacé. Ce sont de petites papules nacrées d'un à deux millimètres de diamètre, blanches ou jaunâtres, fermes, situées dans les joues, le nez, le menton et le front, de peu ou de nombreuses façons. Si elles sont situées dans les gencives ou la ligne médiane du palais dur, elle reçoit des noms différents tels que des perles Ebstein. Ils disparaissent spontanément au cours du premier mois. Il est observé chez près de la moitié des jeunes nourrissons.

Acné néonatale

Il s'agit d'une éruption polymorphe avec des comédons, des papules et des pustules, situés principalement sur les joues. On le voit entre 20 et 50% des enfants environ un mois et généralement doux. Il y a généralement des antécédents d'acné dans la famille et une tendance à la développer à la puberté. Elle disparaît facilement en quelques mois et les cicatrices sont exceptionnelles. Le transfert d'hormones maternelles androgènes est envisagé.

Dermatite séborrhéique

Il s'agit d'un trouble bénin auto-limité dont aucune cause n'est connue et qui affecte les zones séborrhéiques. Apparaît entre la deuxième et la dixième semaineet se caractérise par des zones d'érythème de saumon avec une desquamation jaunâtre onctueuse sur le cuir chevelu, le visage, les plis et le nombril. Il peut y avoir une croûte jaune collante sur le cuir chevelu appelée berceau. Disparaît spontanément au cours de la première année.

Faux ongle incarné

À la naissance, l'ongle peut être court sur un bloc numérique développé, généralement vu chez les prématurés. Il est corrigé sans traitement tout au long de la première année.

Lésions vasculaires du nouveau-né

Les malformations vasculaires, telles qu'un hémangiome ou le naevus enflammé, à leur stade initial peuvent apparaître identiques; Cependant, son pronostic est radicalement différent. Les hémangiomes sont les tumeurs bénignes les plus fréquentes chez le nourrisson; son incidence est d'environ 2% chez les nourrissons nés à terme et un peu plus élevée chez les prématurés.

Environ 70% survient à la naissance et pour le reste, entre la deuxième et la quatrième semaine. Ils grandissent et s'engagent dans le cours de la vie, il doit donc être contrôlé périodiquement; ceux avec une localisation péri-artificielle et ceux avec une croissance rapide sont nécessaires de toute urgence pour la gestion dermatologique.

En revanche, les malformations vasculaires sont un groupe de lésions caractérisées par une présence à la naissance dans 95% des cas; grandir avec l'enfant et sans implication dans la vie.

Nous ne mentionnerons que les capillaires parmi lesquels se démarque le Nevus Flameo, qui est le plus fréquent; Il apparaît sous la forme d'une macule ou d'un patch rose pâle, à bords nets, situé n'importe où sur le corps. Sur le visage, il est généralement unilatéral et asymétrique, ce qui permet de le distinguer de la tache de saumon. Il ne faut pas l'appeler hémangiome plat car il s'agit d'une malformation et non d'une tumeur.

Pois sur le nouveau-né

Le naevus ou taupe mélanocytaire congénital est une lésion de pigmentation brun foncé ou noire et parfois très importante. 1% des nouveau-nés ont ce type de taupe ou Nevo. Il existe une classification arbitraire selon la taille: petite si elle est inférieure à un centimètre et demi, moyenne si elle est d'un centimètre et demi à deux, et géante si elle est supérieure à cette taille.

Il y a aussi la taupe ou le naevus sébacé, qui est une plaque jaune saumon qui est généralement située plus fréquemment sur la tête. Sur le cuir chevelu, il est rond ou ovale, de taille variable et glabre, et sur le visage, il peut être linéaire. Cela ne nécessite qu'une observation, car à la puberté, vous pouvez avoir un certain risque de devenir malin.

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec d'autres mamans ! 😊